L’équipe

Badradine Reguieg.- Comédien, metteur en scène et fondateur du théâtre le Fil à Plomb à Toulouse. Il se forme auprès de René Gouzenne (théâtre contemporain), et de Carlo Boso, (Commedia Dell Arte ). Ses expériences significatives débutent en 1996 avec ‘‘Le père Noël est une ordure’’, joué à Toulouse et Montpellier.
En 2000, ‘‘Serial Loosers’’,joué près de 400 fois puis en 2001, il est mis en scène par Virginie Lemoinedans ‘‘Violon Dingue’’. En 2004, il joue ‘‘Dans ma cité’’ pièce écrite et mise en scène par Magyd Cherfiau Théâtre National de Toulouse.
Poursuivant sa collaboration avec ce dernier il jouera dans ‘‘Livret de famille’’ à la Maroquinerie à Paris et ‘‘Vices de Forme’’ à Toulouse.

Au sein de la Compagnie Théâtrale du Fil à Plomb, il joue dans ‘‘Cuisines et dépendances’’ et ‘‘Un air de famille’’ d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, puis dans ‘‘Un petit jeu sans conséquences’’ de Dell et Sibleyras.

Il a collaboré avec différents auteurs toulousains comme Mouloud Akkouche (‘‘La Crémaillère’’) Emmanuelle Urien et Manu Causse (‘‘Désolé pour le chien’’) et Laurent Gil ‘‘Commissariat2022’’, pièces également jouées à Toulouse. Actuellement il joue dans « Sois exotique coco », et dans « L’Ombre du soufi » ainsi que dans « MIGRAAANTS » de Matei Visniec au sein de la compagnie du petit matin.

 

Véronique Le Gaillard, comédie et ombres.-Elle découvre le théâtre d’ombres en 1997 en participant à une création pour le jeune public. En 2000, elle crée sa compagnie : « L’Ombrine et Le Fantascope ». Depuis, elle fabrique et met en scène des spectacles d’ombres, essentiellement jeune public. Elle interprète et manipule dans tous ses spectacles et a écrit  beaucoup d’entre eux. Elle travaille sur l’expression des sentiments entre poésie et humour. Parallèlement, elle effectue des formations professionnelles avec différentes compagnies renommées,  Gioco Vita en 2002, Jean Pierre Lescoten 2010, Les Anges au plafonden 2012, Les Rémouleursen 2014, Joan Baixas en 2019. Elle travaille également le chant et la comédie. Elle s’intéresse aussi à la création à destination des adultes avec en 2003, « Fantoche et Déraison », en 2016 « L’Ombre du Soufi » et en 2018 « La Dérive des Continents », qui traite de la mémoire dans la famille et dans l’Histoire.

Anna Reich, écriture.- Elle est diplômée d’une licence de Lettres modernes (Université Toulouse le Mirail), d’un Master 2 ARTS, esthétique et analyse filmique (Université Panthéon Sorbonne) ainsi que de l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle en option image. Passionnée par le cinéma, elle travaille plusieurs années comme assistante caméra et opératrice de prise de vue  sur des films de fiction courts et longs, des reportages, des films institutionnels. Puis elle se lance dans l’écriture : scénarios, pièces de théâtre, nouvelles. Elle participe à des ateliers d’écriture puis en anime (Paris, Montreuil). Elle travaille de 2011 à 2013 au sein de l’association « Pour Qu’elle Revienne » (Paris) en action pour l’égalité femmes-hommes et y anime des diffusions-débats. Elle prend conscience de la force des stéréotypes et des discriminations et fonde en juillet 2013 – de retour sur sa terre d’enfance (Toulouse) – l’association De Fille en Récit avec Carole Guiraud et Vincent Combes. Elle photographie, filme et écrit toujours en parallèle.