Véronique Le Gaillard comédienne marionnettiste d’ombres

Véronique Le Gaillard découvre le théâtre d’ombres en 1997 en participant à une création pour le jeune public. En 2000, elle crée sa compagnie : « L’Ombrine et Le Fantascope ». Depuis, elle fabrique et met en scène des spectacles jeune public avec le concours de regards extérieurs (Malika Marinadol, Rêve d’oiseau, Chair de Lune, La Colère de Lô, La petite musique de Makao). Elle interprète et manipule dans tous ses spectacles et a écrit la plupart d’entre eux. Elle travaille sur l’expression des sentiments entre poésie et burlesque. Parallèlement, elle effectue des formations professionnelles avec différentes compagnies renommées, Gioco Vita en 2002, Jean Pierre Lescot en 2010, Les Anges au plafond en 2012, Les Rémouleurs en 2014. Elle travaille également le chant et la comédie.

Elle s’intéresse aussi à la création à destination des adultes avec un premier spectacle en 2003, « Fantoche et Déraison » qui traite de la mort par le biais d’histoires absurdes de Pierre Cami et Dino Buzzati, un spectacle tout public « L’Ombre du Soufi » fin 2016 et actuellement sa dernière création « La dérive des continents », un huit-clos entre deux femmes sur le thème de La France-Afrique à travers la mémoire familiale.